Vivre les îles du Salut et leur magie...en CATAMARAN   Odile et Loïc
    

Mise à jour le : 10/07/06
 

 

                               Accueil Sommaire Le tarpon dans le monde Generalites Choix Tech 1 Tech 2 Tech 3 Tech 4 Tarifs Guy. Tarifs exp. Biotope Poissons 1 Poissons 2 votre vedette. Liens amis

 

Venir en Guyane  Autres loisirs  photos 2001  Vos photos 2002 Meilleurs moments 2003  Les resas  les news  Prestations et coûts

 

                               

  Votez pour ce site au Hit-parade DomTomFr   A vous de voir ?   SpiderWeb

 

         

Bienvenue en Amazonie Française, en "Guyane" ou la forêt primaire se confronte à la très haute technologie du lanceur "Ariane". Venez vous ressourcer et découvrir avec nous ce que nous aimons...

 

0264 barre clignotante.gif (8656 octets) Biotope et météo 0264 barre clignotante.gif (8656 octets)  

Biotope

      Les eaux des îles du Salut sont des eaux saumâtres dont la salinité est extrêmement variable, et conditionnée en cela par le courant amazonien qui  longe le littoral guyanais et remonte bien au-delà du Surinam. C'est cette variabilité qui intervient sur la présence ou non de certaines espèces, ce sont ces variations qui également augmente ou diminue l'activité alimentaire de nos poissons. L'importance de cette influence est directement lié au débit de l'Amazone, et donc à la saison des pluies sur le bassin Amazonien.

            Les faibles profondeurs des eaux guyanaises augmentent la vitesse de ces échanges, et de plus ne présente pas d'inertie thermique et physique suffisante, pour permettre l'adaptation progressive des pélagiques à ces variations Ceci expliquant leurs arrivées ou départs soudain . La profondeur à 20 miles des îles est en moyenne de 40 et de 50 m, à 30 miles..

            Cet apport d'eau douce, permet la prolifération, notamment en fin de saison des pluies, au moment où l'ensoleillement augmente, du plancton végétal (phytoplancton) ceci grâce à la photosynthèse ( couleur verte de l'eau), et également de zooplancton. Ce qui explique l'apparition en masse de grandes raies mantas et d'un certain requin baleine observé deux ans de suite, à la période charnière des mois de mai, et juin, pour se gaver de plancton.., un grand spectacle !

         Ce conflit permanent entre les eaux salées du large et les eaux douces de l'Amazone conditionnent donc tout l'écosystème des îles. Les eaux s'éclaircissent progressivement au fur et mesure de la remonté de la ZIC vers le nord, les alizés de sud, sud-est prédominent, c'est la grande fête de la mer qui commence.. et c'est le moment où les premières espèces pélagiques, font leurs apparitions Carangues et thazards principalement.

           Ces espèces stationneront aux îles tant que la salinité et surtout la température de l'eau leur conviendra, notamment notre thazard plutôt frileux  disparaîtra de la zone si la température de l'eau redescend en dessous de 27 °.

            Ceci signifiant par ailleurs que l'eau s'est également radoucie. Si vous prenez l'habitude de prendre la température de l'eau tous les jours, à la même heure et au même endroit, les variations dépassant 1° vous permettront de mieux comprendre le comportement des poissons d'un jour à l'autre.

           En ce qui concerne notre TARPON si vous avez bien lu la page "GENERALITES" de notre site Web et bien "IL" est tout à fait adapté à ce système.  

Météo

     Le climat de la Guyane est principalement régie par deux anticyclones, l'un de l'hémisphère nord, c'est l'anticyclone des Acores, et l'autre de l'hémisphère sud, c'est l'anticyclone de Saint Hélène. Sur la face équatoriale du premier souffle l'alizé de secteur nord- est dominant, et sur la face équatoriale du second souffle l'alizé de secteur sud-est dominant.

         Ces deux alizés convergent sur l'océan atlantique, ce qui provoque, l'ascendance des particules d'air, et la condensation de la vapeur d'eau, donc formations nuageuses importantes: c'est la Zone Intertropicale de Convergence ( Z.I.C) dont la position et l'activité déterminent le temps en Guyane.

          Au cours de l'année, la Z.I.C oscille en latitude en liaison avec le mouvement apparent du soleil. La ZIC  atteint sa position la plus méridionale (Sud-est) au voisinage de l'équateur (Bassin Amazonien) vers la mi-février (petite saison sèche) et sa position la plus septentrionale (nord-ouest de la Guyane) vers la mi-août ( 10° N grande saison sèche).

Variations saisonnières 

              Entre ces deux positions extrême se situent les variations saisonnières, la Z.I.C plus active pendant la grande saison des pluies (avril, mai juin, et partiellement juillet) et moins pendant la petite saison des pluies de mi novembre à début février. Ce mécanisme saisonnier est stable et se renouvelle ainsi tous les ans sans grandes surprises.

            Cette stabilité climatique a été, l' un des des principaux critères de choix du CNES pour installer le Centre Spatial... en Guyane.

            La force des vents est de manière générale modérée avec une moyenne à l'année de force 3 à 5 avec parfois des pointes très courtes à 6 et ceci le plus souvent au début des grains, les alizés de nord-est sont à force égale, par rapport aux alizés de sud-est, beaucoup plus contraignants au niveau de l'état de la mer .

            En résumé: une petite saison sèche ( 3 semaines ! ) vers la mi-février, une grande saison sèche de juin à fin novembre ( septembre est le mois le plus sec ! ) et deux saisons de pluies intercalées. Mai étant par ailleurs le mois le plus arrosé de Guyane !

 

RC Nicol Palika pêche sportive

web04.jpg (10857 octets)

Traînées d'eaux limoneuses indiquant nettement nettement la direction du courant des Guyanes vers le nord ouest.

 Ce courant est encore ressenti jusqu'an Venezuela

Copy of carte amazone.jpg (9709 octets)

Vous apercevez très nettement sur cette carte, le cours sinueux de cette énorme fleuve, qui déverse des millions de mètres cubes d'eaux boueuses,  riches en micro-organismes nourriciers, et qui remonte en direction du nord-ouest, vers la Guyane (5° N ) et au-delà du Surinam

0288 nuage noir.gif (10759 octets)

 

 

Zone intertropicale de convergence

0262ballon.gif (39476 octets)AscendancesAg00502pluie gren.gif (8936 octets)

 

Décembre à mi-février, petite saison des pluies...

 février à mi-mars, petite saison sèche  Mi-mars à mi-juin, grande saison des pluies. ( beaucoup de tarpons )

Ag00615soleil tour.gif (4201 octets)Mi-juin à fin Novembre, beau temps !

Journée en mer      Les réservations       Les îles       Les News       Venir en Guyane      Autres loisirs        Vos photos 2001      Vos photos 2002   

 

Accueil Sommaire Le tarpon dans le monde Generalites Choix Tech 1 Tech 2 Tech 3 Tech 4 Tarifs Guy. Tarifs exp. Biotope Poissons 1 Poissons 2 votre vedette. Liens amis

 

Venir en Guyane  Autres loisirs  photos 2001  Vos photos 2002 Meilleurs moments 2003  Les resas  les news  Prestations et coûts

 
  

 

 
Google

PALIKA pêche sportive

Copyright tous droits réservés         

Création :   le 01.02.2000  

 

Tel : 05 94 32 19 16  GSM: 0694 26 78 22.

           Email : plp@palika.org